Comment contrôler sa colère

Contrôler sa colère n’est pas toujours facile car elle peut revêtir différentes formes.

 Pour certaines personnes, il s’agit d’explosions de colère, pour d’autres cette émotion peut être contenue, ruminée

On se sent agité, déprimé , on n’arrive pas à se concentrer; ou bien un événement, une personne déclenche une colère qui couvait : une voiture devant vous s’arrête et son chauffeur en prend plein la figure car ce matin vous étiez de mauvaise humeur !

 Dans d’autres contextes, la colère peut être positive car elle permet d’exprimer votre point de vue, le refus de subir, de ressentir de l’injustice, des frustrations.

 Les 2 formes principales de la colère

colère eviter coachng de vie

  • Celle qui vous sert de réaction : une réaction impulsive face à une situation qui vous déplaît (peut engendrer de la violence dans certains cas)
  • Une colère dont l’origine vient de notre volonté de nous opposer et de nous démarquer (elle est dans ce cas plus constructive)

 En d’autres termes, l’on classifie la colère en bonne et mauvaise colère.

 Dans nos sociétés, la colère a mauvaise réputation. Colère signifie souvent un manque de contrôle de ses émotions: telle personne est colérique ou soupe-au-lait.

  • La colère est mauvaise conseillère
  • Nous associons la colère à des cris, des pleurs, du bruit.

 

Pourtant chacun d’entre nous l’a déjà vécue et dans certains cas quand elle permet d’exprimer son opposition à une situation qui nous déplaît, c’est une bonne colère.

 Il existe tout de mêmes différents stades de la colère :

 Agressive : vous n’écoutez pas les autres, vous foncez dans le tas.

Colère passive : vous ruminez tout dans votre tête, ce qui ne vous empêche pas de souhaiter le pire à votre ennemi.

La colère vengeresse : vous faites la tête, vous vous vengez en colportant des ragots sur votre adversaire.

La colère constructive : vous attendez le moment propice pour exprimer votre colère sans l’occulter, vous essayez de trouver un terrain d’entente avec l’autre

colère constructiveVous l’aurez deviner la meilleure solution est celle qui consiste à exprimer votre colère simplement, sans agressivité ou faux-fuyants mais en exigeant un changement sous forme de terrain d’entente

Quels sont les meilleurs moyens de réagir en exprimant une colère positive?

  1.  Ne réagissez jamais sur le coup : attendez le moment propice pour exprimer le plus calmement possible ce que vous ressentez.
  2. . Pensez à ce qui a déclenché cette colère, pourquoi une telle colère et que voulez-vous vraiment?
  3. Ne pensez pas en termes négatifs : « je refuse, il peut aller se faire voir, plutôt mourir que de céder «  mais dites « voilà ce que je veux, le plus important c’est de …, je veux me sentir sereine, comprise »
  4. Pensez à la partie adverse : que voulez-vous de ces gens, de cette personne, quel est l’enjeu pour vous ?
  5. Expliquez la raison de votre colère : est-ce des mots, une attitude qui vous ont mis en colère et qu’avez-vous ressenti à ce moment-là ?
  6. Proposez une solution pour sortir de l’impasse et dites ce qui vous aiderait à vous sentir mieux.
  7. Que proposez-vous et que propose votre adversaire pour résoudre le conflit ? Attention dans ce cas de mettre en place des choses que chacun pourra tenir à plus ou moins long terme
  8. Remerciez votre adversaire de vous avoir écouté et d’avoir accepté de discuter avec vous.

L’idée la plus importante est d’accepter d’exprimer une colère, sans tomber dans l’agressivité et la violence, mais de le faire dans un moment de calme et de trouver une solution constructive.

 

Le coaching de vie peut aussi vous aider à comprendre ce qui vous amène à tel type de colère car souvent il ne s’agit pas seulement d’accepter sa colère, de l’exprimer en la gérant au mieux mais de savoir aussi ce qu’elle révèle sur notre fonctionnement. Là seulement, vous pourrez véritablement agir sur votre colère.

 

Hélène Billiet, votre coach de vie certifiée
Hélène Billiet, votre coach de vie certifiée

Pour un accompagnement personnalisé , contactez-moi sur le site. 

Laisser un commentaire