Combattre le stress du violoniste avec les techniques du coaching

coaching violonQuelles techniques du coaching pour combattre le stress et le trac?

Beaucoup de violonistes ont une trouille incroyable de jouer en public. A tel point que parfois ils perdent tous leurs moyens.

C’est un trac que tout musicien éprouve. Ce trac peut être plus fort devant un public d’inconnus ou bien plus intense avec des proches.

Dans tous les cas, les heures passées à travailler la technique ne sont pas suffisantes pour protéger le violoniste de la fausse note tant redoutée.

Jeannine se rappelle des examens qu’elle avait l’habitude de passer. Elle se rappelait surtout de sa frustration et de sa colère à l’issue d’un morceau répété maintes fois. Pourtant, le jour J, sa prestation se soldait toujours par cette impression qu’elle n’avait pas aussi bien joué que lors des répétitions.

Aujourd’hui, son fils pratique le violon au Conservatoire. Il a déjà passé des examens. Il a aussi éprouvé les sensations de frustration et de colère comme sa mère. Jeanine est persuadée que les techniques du coaching pourraient aider son fils.

Il n’est pas toujours facile de traiter cette problématique quand elle émane des parents. En effet, ces derniers ont tendance à transmettre leurs propres peurs à leurs enfants.

 

Quelle démarche du coaching pour régler les blocages du violoniste?

 

Ma première démarche a été de voir avec son fils ce qu’il éprouvait vraiment tout en essayant de comprendre son fonctionnement.

La mère et le fils n’avaient pas du tout le même fonctionnement et la même vision des choses. Des blocages existaient certes chez le fils mais ils étaient nettement intensifiées par les propres peurs de sa mère.

Les blocages du fils étaient à la fois un héritage de la propre expérience de la mère ainsi que des frustrations que le fils avait développées à chaque examen.

Nous avons donc essayé de faire la part des choses. Dans un premier temps, nous avons identifié les peurs provenant de l’héritage de la mère. Puis nous avons analysé plus en détail les obstacles générés par le fonctionnement réel du jeune violoniste.

Une fois cette identification faite, le fils a pu prendre de la distance avec des sentiments transmis qui ne lui appartenaient pas. C’était une façon pour lui de se libérer de ce fardeau. L’autre aspect important a été de se focaliser ensuite uniquement sur les peurs et les blocages du fils.

Contrairement à sa mère, le fils prit conscience qu’il adorait jouer sur scène devant un public d’inconnus. Cette prise de conscience fut une libération et une révélation.

A partir de ce jour, nous avons mis en place des exercices de visualisation pour intensifier des expériences devant un public d’inconnus afin de mettre en place un ancrage. Le but était ensuite de transférer le même type de ressenti positif devant un public plus ciblé, notamment un public de professionnels comme un jury.

Ainsi, il ne suffit pas de proposer des techniques de coaching pour le violon si l’on n’a pas analysé sérieusement avant d’où viennent les véritables blocages.

En effet, il arrive souvent qu’un violoniste ne soit pas conscient des véritables obstacles à sa pratique. Seule une analyse préliminaire peut aider le violoniste avec des techniques du coaching adaptées et clairement identifiées.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *